Émilie Ostrout, Michaël Landry et Arielle

Namur, Québec, site internet

Pour les suivre sur Facebook et Instagram

Quelle était votre motivation pour commencer votre entreprise ?

Nous en avions assez de la ville et du stress. Michaël travaillait en construction pour la compagnie de sa famille, et moi dans le domaine médical. En 2016, l’automne après avoir eu notre fille Arielle, Michaël est parti en forêt et à son retour la décision était prise. Nous avons quitté nos emplois respectifs et entrepris les démarches pour nous installer en campagne. Finalement au printemps 2018, nous avons pu commencer à exploiter notre entreprise à Namur.

Nous avons maintenant une érablière de 3000 entailles avec laquelle nous produisons du sirop artisanal et par osmose, en plus d’une foule de produits transformés à l’érable : caramel, gelées, granola, marinade, noix sablées, sauce BBQ, sucre d’érable, beurre d’érable, etc. Nos produits sont sans gluten, et plusieurs sont aussi végétaliens. Nous augmentons notre production de sirop à chaque année pour répondre à la demande. 

L’environnement est très important pour nous. En plus de verser 1% de nos ventes à un organisme à but écologique, nous travaillons très fort pour offrir des produits avec des emballages réutilisables ou recyclables. Nos pots sont consignés, donc nos clients peuvent les rapporter sans enlever l’étiquette qui est réutilisable elle aussi. Nous leur déduisons le prix du contenant au prochain achat. Les sacs du granola sont compostables, ceux des noix sablées sont recyclables. Nous réutilisons même les vieilles tubulures endommagées de l’érablière comme support à concombre dans le jardin ou en système d’irrigation dans la serre !

Nous faisons également la location d’un petit chalet au bord du lac. Nos clients peuvent faire une retraite de quelques jours et profiter des sentiers dans l’érablière. Déconnection, silence et repos sont les principaux commentaires que nous recevons.

Parlez-nous de votre équipe

Michaël et moi travaillons à temps plein sur la ferme. Les parents de Michaël qui sont retraités résident avec nous. Mon beau-père Yvon nous aide 7 jours sur 7, sauf quand il est au golf ! Nous avons aussi beaucoup d’aide de nos voisins qui nous partagent leur expérience. Vivement l’entraide et la sagesse !

À quoi ressemble votre semaine quand vous n’êtes pas au Marché de Ripon ?

Je suis la pro de la cuisine, de la gestion et de la publicité. Je m’occupe des achats et des commandes, de la production, de la boutique en ligne, et aussi des médias sociaux. Quand je fais la production de sauce BBQ, j’attends d’avoir une journée fraiche, car il fait rapidement 40ºC dans la cuisine et toutes les fenêtres s’embuent !

Michaël est le pro de l’extérieur. Il s’occupe de la construction des bâtiments que nous construisons avec le pin rouge trouvé sur la terre. Il prépare aussi le bois nécessaire pour chauffer la maison, la cabane à sucre et les autres bâtiments. Il y a bien sûr une foule d’autres tâches et d’autres projets à faire en plus. Par exemple, il travaille actuellement sur une roue à aubes que nous allons installer à l’exutoire du lac.

Au printemps, nous faisons la production du sirop d’érable. Nous avons aussi un grand jardin où nous produisons, entre autres, l’ail nécessaire à la fabrication de la marinade, et une serre de tomates et de piments. Les tâches varient selon les saisons. Aujourd’hui, par exemple, c’est le moment parfait pour la cueillette des pousses tendres de sapin. Arielle, Michaël et moi partons en forêt pour aller cueillir ce qu’il faut pour la gelée de sapin. 

Quel est votre produit préféré ?

Émilie : Mes produits préférés ? C’est le beurre de noix et la gelée à la cannelle, mais surtout la tartinade au chocolat ! Et toi Michaël, c’est la sauce BBQ ?

Michaël : Non ! Moi aussi c’est la tartinade au chocolat !

Et Arielle ?

Émilie : Arielle est notre grande responsable de la qualité du sirop d’érable ! Quand elle se réveille de sa sieste, elle nous demande toujours : « Est-ce qu’il y a une petite goutte ? » Nous aurons aussi quelques nouveautés cette année. Je ne vous dévoile pas les détails, mais il y aura quelque chose d’épicé au piment et aussi un nouvel assaisonnement surprise.

Avez-vous une anecdote ou une blague à raconter ?

Au jardin nous avons vraiment plein d’animaux sauvages : des orignaux, des ratons-laveur, des tortues qui nichent dans le sable sur le chemin au bord du lac ; nous sommes entourés de vie. Il y a une fois mémorable où je revenais d’une livraison. Je suis sortie de la voiture avec une première boite de carton et je suis allée la ranger. Petit à petit, à mon insu, les dindes sauvages ont commencé à s’approcher. De retour à la voiture, j’ai réalisé que j’étais entourée de dindes ! Je me suis barricadée dans la voiture jusqu’à ce que Michaël vienne me secourir !